Orangerie – 2011

Couverture: invisible de l’extérieur, elle est en état désastreux
- Pièces de charpente en partie pourries à remplacer, chevrons nécessitant presque tous d’être entées, remplacement des sablières…
- couverture: ardoises déplacées et manquantes: réfection en totalité en ardoises d’Angers -Trélazé
zinc protégeant le couronnement en tuffeau à refaire
Maçonnerie: la façade présente un dévers important, l’enduit totalement parti par endroit sera refait complètement (17 essais pour retrouver le grain rosé grâce à des éclats de brique), la vigne-vierge se faufile entre le tuffeau et le chambranle des fenêtres, les pierres en tuffeau cassées ou usées doivent en partie être remplacées, la voute est percée par endroits. La sculpture du fronton, retrouvées en morceaux par terre lors de notre arrivée sera sculptée sur place. Les tuileaux formant le claustra sont pour certains cassés: un moule sera fabriqué pour pouvoir en refaire de nouveaux. L’enduit intérieur et la voute sont refaits.
Menuiserie: Les portes et fenêtres nécessitent une sérieuse remise en état puis sont repeintes.

Laisser un commentaire