JEP Journées du Patrimoine 2019

JEP Journées du Patrimoine 2019

Bonjour à tous!

Nous espérons vous voir nombreux pour ces JEP (Journées Européennes du Patrimoine) où nous serons là pour vous accueillir

Pour les passionnés d’histoire et d’architecture: les visites guidées et l’exposition de photos des restaurations:

nous vous raconterons l’histoire du château en vous commentant les détails architecturaux du donjon et des différents bâtiments (orangerie, ferme du Domaine, grange avec charpente type Philibert Delorme …). Vous nous suivrez dans le jardin d’agrément, dans le colombier pour aller admirer la charpente en coque de bâteau renversée , dans la salle basse du donjon… Grâce aux panneaux de photos des restaurations que nous regarderons ensemble, vous comprendrez le travail des artisans qui depuis plus de 10 ans restaurent les Arcis.

– Pour les amoureux de tranquilité: les visites libres:

des documents de visite vous attendent pour faire le tour des bâtiments, vous promener dans les jardins et autour de l’étang … Une exposition de  panneaux photos retraçant les restaurations vous attend.

Pour les enfants: les parcours-énigmes: (à faire en autonomie avec les parents): bien sûr, il y a le labyrinthe, les poissons et les poules d’eau dans les douves, mais aussi:

Pour les 7 à 12 ans: Charlotte et Louis mènent l’enquête: le coffre de Charles de Cervon a disparu!

Un livret illustré offert avec un plan du site permettra aux enfants de chercher des indices cachés sur les bâtiments et dans tout le parc: il faudra déchiffrer des codes secrets, emmenez un crayon!, et enfin peut-être gagneront-ils leur diplôme de super-enquêteur! Bien sûr cela leur permettra d’apprendre ce qu’est un colombier, une orangerie, à quoi peuvent servir le tilleul ou la lavande … courses et rires garantis

Pour les 3 à 6 ans: Albin le Jardinier a disparu!

Avec Louisette la chouette et tous les animaux du jardin, l’enfant cherchera où a disparu Albin, car sans lui les plantes du jardin souffrent! D’ailleurs, qui est Albin? là aussi il faudra découvrir des indices (rassurez-vous si vous avez une grande famille, les deux parcours peuvent se faire simultanément, les indices étant cachés aux mêmes endroits).Toutes sortes de détails amusants égaient le parcours; les enfants de maternelle ont adoré le faire avec leurs enseignants lors des Rendez-vous aux Jardins. le Labyrinthe a eu beaucoup de succès …

Tarifs des entrées:

– adulte: 5 € pour la visite libre ou la visite guidée

– enfant de 6 à 12 ans: 3 €,  livret jeu offet

– le jeu pour les enfants de 3 à 6 ans est prêté pour 2 €

vous pouvez nous retrouver sur notre page facebook. A bientôt!

Catherine Cauchois

9 septembre 2019Lien Permanent

Les Jardins des Arcis Récompensés par le Prix Villandry

Nous avons eu le plaisir de fêter l’attribution du prix Villandry aux Jardins des Arcis le 29 juin 2012.

Monsieur Henri Carvallo, propriétaire du Château et des Jardins de Villandry est le mécène de ce prix, attribué en collaboration avec la Demeure Historique. Ce prix récompense la restauration du parc ou du jardin d’un monument historique ouvert à la visite.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Lors  de notre arrivée aux Arcis il y a bientôt 10 ans, nous avions remarqué des fossés envahis par la végétation. Un grand champ où paissait un troupeau de vache portait le nom de « pré de l’étang » et était bordé d’un chemin empierré attestant l’existence d’une ancienne digue.

Nous avons découvert grâce à la DRAC des pays de la Loire qu’il existait des traces au sol d’un jardin Renaissance typique de la fin du XVIème siècle. Nous nous sommes donc plongés avec passion dans l’histoire des Jardins, la recherche d’archives et l’observation minutieuse du terrain.

Un formidable travail en équipe a commencé avec Jean-Pierre Prime, paysagiste ; la première demande de celui-ci a été que nous fassions preuve de patience pendant un an, le temps de voir passer les saisons sur nos futurs jardins et de murir avec nous un projet  bien construit.

La DRAC et la Région des Pays de la Loire ont accepté de nous soutenir financièrement, et tout s’est ensuite enchaîné très vite : des artisans passionnés à la fois par le projet  et le travail bien fait ont été mandatés. Le terrassier a curé les canaux, remis à nu la couche d’argile de l’étang, consolidé les berges, fait naître une île. Les maçons ont restauré les cinq ponts du jardin, construit le déversoir à la sortie de l’étang qui permettait de remettre en eau étang et canaux. Une entreprise de paysage a réalisé les allées, l’arrosage automatique, les plantations.

Le travail de chacun a été irremplaçable et le prix Villandry récompense ainsi le « bel ouvrage » et l’aventure humaine de toute une équipe qui laisse ainsi au sol une signature indélébile.

Le jardin Renaissance est donc né. Notre souhait serait que l’aventure puisse continuer avec la restauration du jardin anglais, situé à l’avant du château. En attendant, nous restaurons petit à petit les bâtiments, mais ceci est une autre histoire, dont vous entendrez  sûrement parler … un peu plus tard !